profile

Hi! I'm a Creator.

Work & The City : le retour au bureau

publishedabout 1 year ago
5 min read

CE QU'IL NE FALLAIT PAS MANQUER PAR WORK & THE CITY

LE RETOUR AU BUREAU

Chers lecteurs, vous m'avez manqué ! Aujourd’hui, nous inaugurons un nouveau format pour Work and the City ! Deux vendredis par mois, nous sélectionnerons des articles pertinents sur un sujet en vogue. Et le dernier vendredi du mois, nous livrerons un billet plus fouillé.

Je ne suis désormais plus seule à travailler sur Work and the City : Cindy Nunes a rejoint Comme on travaille pour m’aider à faire grandir ce contenu. Bienvenue Cindy ! Nous espérons que ces formats vous plairont 😀

LE RETOUR AU BUREAU :

ENTRE RÉSIGNATION ET NOUVELLES OPPORTUNITÉS​

Vous l’appréhendiez : le retour au bureau. La rentrée 2021 signe pour de nombreux salariés le retour définitif en entreprise à raison de plusieurs jours par semaine. C’est un choc pour certains, un soulagement pour d’autres et un défi pour les entreprises que d’accompagner les salariés pour une transition en douceur. Après un mois de « rentrée », éclairages sur ce come-back.

Enterré, le monde d’avant ?

📅 En juillet, seuls environ 25% des cadres et des professionnels aux États-Unis ont télétravaillé, selon Bloomberg City Lab. C’est le chiffre le plus bas atteint depuis le début de la pandémie. Pour l’auteur de l’article, c’est bien le signe que le modèle traditionnel du bureau, centré autour des cœurs urbains, bien qu'en évolution, est loin de disparaître.

💔 Mais dans le cœur des salariés, le bureau n’a pas la cote : selon une étude citée par Le Monde, le pourcentage d’employés satisfaits de leur bureau est passé de 60% à 40%. Un chiffre qui confirme que le modèle hybride, loin de signer un désintérêt pour le bureau, ne fait que hisser les exigences que l’on a vis-à-vis de lui.

Mais au fait, c’est quoi l’intérêt de venir au bureau déjà ? Pour certains experts, le retour au bureau permet d’atteindre des objectifs professionnels plus compliqués à obtenir autrement.

Un retour au bureau avec un équilibre vie-pro vie perso remodelée

🧵 Le retour au bureau peut par exemple être l’occasion de faire évoluer sa carrière en faisant connaître de ses collègues et supérieurs des talents jusque-là cachés. C’est en tout cas ce que développe Tracy Brower, docteure en sociologie et autrice du livre Life by briging Life to work. La frontière entre les projets pro et perso étant de plus en plus poreuse, les organisations ont un boulevard d’innovation (et de fidélisation !) si elles savent faire une place aux compétences développées par leurs salariés dans la sphère privée.

🍩 L'article du New York Times “Pandemic reminds us : we exist to do more than just work” abonde et nous dit que pour aider au retour au bureau, il faut prendre en considération de nombreux facteurs, et notamment permettre aux salariés de faire autre chose à côté du travail. Contraints de lever le pied sur nos activités professionnelles pendant les confinements, nous sommes nombreux à avoir découvert le bénéfice d’une vie plus équilibrée. Nous avons revu nos priorités et rejetons le modèle métro-boulot-dodo auquel reste assimilé le bureau. L’auteur invite les entreprises à adopter un triptyque “dignité, compassion, loisirs” pour le bien-être des salariés.

Dépasser le syndrome de la cabane par de nouvelles socialisations

🎉 Pour beaucoup de salariés, revenir au bureau, c’est renouer avec un levier de socialisation essentiel car c’est bien au travail que se forment une grande part de nos amitiés et relations humaines.

🛖 Mais pour d’autres, le fait d’y retourner représente une montagne à gravir. Pour Sylvaine Perragin, psychothérapeute qui a fait de la souffrance au travail sa principale bataille. « Retourner au bureau dans les mêmes conditions qu’avant, avec les fragilités que la période a engendrées, c’est difficile ». Et pour cause, les confinements ont fait apparaître un "syndrome de la cabane” : cette expression popularisée avec la crise sanitaire désigne la peur sociale ou l’angoisse de sortir de chez soi, notamment après une période de confinement. Au moment du retour au bureau, comment vivre avec ces nouvelles phobies sociales ?

🐺 L’article “Combattre la solitude quand nous travaillons seul et à la maison” de la revue Fast Compagny éclaire d'ailleurs la dimension solitaire du télétravail et nous donne des conseils pour apprivoiser un isolement qui peut devenir pesant. Selon une étude de l’institut CIGNA, vivre seul et travailler à domicile peut accentuer le sentiment de solitude. Le docteur Vitek Murphy, auteur du livre “Together: The Healing Power of Human Connection in a Sometimes Lonely World” présente des solutions pour mieux vivre cet isolement, à commencer par la revalorisation du fait d’avoir des moments à soi dans un monde de sollicitations constantes. Renouer avec son voisinage peut aussi aider.

Partir loin du bureau, quitte à prendre des risques ?

🌲 Enfin, le retour au bureau marque aussi un potentiel coup d’arrêt aux projets de changements de vie de certains. Laura Bliss nous livre une perspective intéressante sur les exodes urbains et la façon dont ces derniers modifient les milieux naturels.

🚒 De nombreux ménages américains emménagent depuis la pandémie dans des secteurs frappés par des incendies de forêt. Selon Laura Bliss, malgré les interdictions, ces personnes s’y installent pour des motifs économiques mais aussi par manque d’informations sur les risques. Selon Jesse Keenan, professeur d’immobilier à l’université de Tulane “les gens ont tendance à accorder plus d’importance aux commodités d’une maison, qu’aux risques qui y sont associés”.

Une perspective éclairante sur ce que l’exode urbain pourrait engendrer comme pression sur des milieux naturels certes appréciés pour leur beauté et leur caractère sauvage, mais surtout très fragiles.

Quelques (bonnes ) nouvelles de Comme on travaille !

Il s’en est passé des choses depuis l’été et la dernière édition de Work & The City !

Ça a commencé avec un petit lifting, et la nouvelle identité visuelle que vous découvrez aujourd'hui.

📖 Mais aussi, mon premier livre est sorti, une sacrée étape ! Cela s’appelle la Petite boîte à outils du télétravail, et c’est une co-écriture avec Frantz Gault et Grégoire Epitalon, deux anciens collègues eux aussi consultants spécialistes des nouveaux modes de travail. L’ouvrage a pour particularité d’aborder le télétravail selon une vision à 360° et du point de vue des managers. Impact sur la culture d’entreprise et les pratiques managériales, sur la santé des salariés sans oublier bien sûr la configuration des locaux d’entreprise, nous essayons d’aborder totes les dimensions. Dites-moi ce que vous en avez pensé si vous le croisez en librairie !

🌱 Simplifier le télétravail en tiers-lieux, c’est le titre d’une superbe recherche et expérimentation que je viens de démarrer pour France Tiers Lieux et l’ANACT. Avec mes collègues Assia Milan et Mathilde Escudero, nous allons enquêter sur 4 terrains variés, de la Drôme à la Normandie auprès de binômes de coworkings et entreprises. Quels sont les freins qui empêchent les entreprises de recourir au télétravail en tiers-lieux ? Quels bénéfices retirent les télétravailleurs ? Telles sont les questions auxquelles nous tenterons de répondre, avec pour but de co-construire avec les partenaires sociaux les meilleurs outils pour encourager cette pratique.

💪 Quant à l’étude à laquelle certains d’entre vous nous ont fait le plaisir de participer, nous avons enfin terminé de dépouiller tous les entretiens et de rédiger une belle analyse. Sa sortie est prévue pour le 8 novembre au plus tard.

À très vite !

Camille & l’équipe Comme on travaille

Je suis Camille Rabineau, consultante et facilitatrice spécialiste des nouveaux modes & espaces de travail. Avec Comme on travaille, j'accompagne les entreprises déterminées à faire de leurs projets d'aménagement des projets humains, en utilisant le co-design et les outils de l'intelligence collective. Je suis la bonne fée qui vient mettre du lien et emmène les équipes dans des projets complexes et souvent mal perçus au départ !
Présentez-moi votre projet en prenant un RV téléphonique avec moi
ici !

Camille Rabineau - Comme on travaille - camille@commeontravaille.fr