profile

Hi! I'm a Creator.

Work & The City - Travail flexible : quand le travail ne contraint plus le temps

published2 months ago
4 min read

Travail flexible : quand le travail ne contraint plus le temps

Depuis la pandémie, le "travail flexible" est entré dans nos vies. Travailler depuis l’autre bout du monde, selon les horaires de son choix : certains travailleurs indépendants mais aussi salariés ont adopté, si ce n'est imposé, ce fonctionnement à leur entourage professionnel. Pour eux, c'est la possibilité de s’organiser selon ses besoins, de mieux articuler exigences du travail et de la vie privée. Mais entre la liberté apparente qu’offre la flexibilité et l'envahissement total de la vie par le travail, la frontière est mince. Assistons-nous avec le travail flexible à une transformation profonde de notre rapport au temps et si oui, avec quelles conséquences ? C'est ce que nous avons voulu creuser avant notre coupure estivale. Bel été !

Pour recevoir les prochaines éditions de Work & the City, c'est ici.

Flexibilité : une généralisation avec la pandémie

💻 Le rapport de l’OIT « le télétravail durant la pandémie de Covid-19 et après » démontre que la pandémie a implanté la flexibilité au sein des modes de travail. Le télétravail en est l'une des modalités privilégiées avec son corollaire, le travail « asynchrone » : puisque nous ne sommes plus contraints de nous déplacer pour effectuer notre journée de travail et que nos outils sont à portée de main, moduler ses horaires à sa guise et travailler à plusieurs, chacun à son propre rythme, devient possible.

⏰ Mais la flexibilité engendre une hausse du travail en horaires décalés. Les heures de travail sont déplacées plus tôt le matin, plus tard le soir, plus tard en fin de semaine, le week-end, voire la nuit. Un peu plus d’un tiers des salariés français travaillent aujourd'hui en horaires décalés, qui font partie avec le travail de nuit de la famille des horaires « atypiques ».

🌃 Dire que le télétravail pousse lentement les travailleurs des métiers de bureau vers les horaires atypiques n'est pas excessif : déjà, l'étude de la DARES sur le télétravail des cadres l'avait montré en 2019 : les télétravailleurs effectuant plus de 2 jours en télétravail sont plus nombreux à travailler en horaires décalés et à dépasser les 42 heures par semaines.

😴 Les équipes de recherche de Microsoft corroborent aujourd'hui ces résultats et sortent le concept de "journée à trois pics" : historiquement, les outils en ligne comme Teams ou la messagerie Outlook affichait deux pics de productivité dans la journée, avant et après le déjeuner. Depuis le télétravail, un troisième pic apparait dans les heures précédant le coucher.

Travail et horaires décalés

💊 Travailler en horaires décalés a des conséquences sur notre santé. Les études sur le travail de nuit ont montré des perturbations de l’organisme à plusieurs niveaux : troubles du sommeil, troubles métaboliques, augmentation des risques d’accidents. Il peut aussi augmenter le risque de cancers, ce qui a notamment été observé sur les femmes : 19% de risque de cancer de plus pour les femmes ayant travaillé de nuit sur plusieurs années.

🚌 Mais le sujet de la flexibilité du temps de travail et du choix de ses horaires pose aussi une question de société, à travers la synchronisation des temps de vie. Temps scolaire, ouverture des services publics et des commerces, manifestations diverses : une grande partie du fonctionnement collectif est calé sur la "journée de travail traditionnelle".

🌴 Alors que le terme de "tracance" fait son apparition cette année pour désigner ceux qui font durer le plaisir en télétravaillant depuis leur lieu de vacances, nous avons déjà eu, en France, ce débat lors de la généralisation du travail du dimanche.

L'exemple du travail du dimanche

⛪ Les débats sur le travail du dimanche avaient il y a quelques années opposé vivement les tenants de la liberté de travailler sans contrainte et les défenseurs de l'idée judéo-chrétienne de la pause hebdomadaire.

🎉 En écrivant cette lettre, nous sommes tombées sur le tout nouveau magazine papier Capital Social et son premier numéro sur le travail du dimanche. Selon ce dernier, 82% des Français jugent le repos dominical important si ce n'est primordial, mais 45% des jeunes de 18-24 sont prêts à travailler régulièrement le dimanche.

🦫 Une étude de l'INSEE a approfondi les conditions de travail et de vie de ceux qui travaillent le dimanche. Pour ses auteurs, "travailler le dimanche va de pair avec une perte de sociabilité familiale et amicale, une diminution du temps de loisir (...) qui ne sont pas, en général, entièrement contrebalancées par le jour de repos compensateur. De plus, les salariés concernés par le travail le dimanche, sont également ceux qui sont le plus concernés par des horaires de travail atypiques les jours de la semaine."

La boucle est bouclée : aurons-nous, avec l'extension du travail flexible, une société coupée en deux ?

On a repéré aussi : notre sélection de podcasts pour les vacances !

🏢 Le choix de Camille : l'interview de Christian de Portzamparc pour le podcast « Hors concours ». Une discussion passionnante avec l'un des plus grands architectes français inventeur de l'îlot ouvert, qui rappelle qu'en architecture, il n'y a pas de vérité.

🏛Le choix de Maëva : le podcast « Où est le beau ? » nous emmène dans des discussions avec des designers, des artisans, des architectes pour nous offrir du "design sur écoute".

Le choix de Cindy : en cet été de vagues de chaleur, le podcast Les Pieds sur Terre est d’une grande résonance. La série « L’effondrement et moi » part à la rencontre de ceux qui, seuls ou à plusieurs, se préparent à un éventuel effondrement écologique.

Du côté de Comme On travaille

🌱 C'est un ouvrage que nous avons cité maintes fois : la note de lecture de The Great Indoors vient de paraître sur le blog de Comme on travaille ! La journaliste Emily Anthes a réalisé une impressionnante compilation des recherches sur les impacts de nos environnements intérieurs sur notre santé et notre bien-être, et c'est passionnant.

📊 Et si vous avez quelques minutes entre deux baignades, revoici le sondage pour nous dire ce que vous pensez de Work & The City, et voir dès la rentrée les améliorations que vous souhaitez !

Nous nous retrouvons à la rentrée pour un nouveau sujet et vous souhaitons un bel été !

Camille Rabineau & l'équipe de Comme on travaille

Nous sommes Comme on Travaille, consultantes et facilitatrices spécialistes des nouveaux modes & espaces de travail. Nous accompagnons les entreprises déterminées à faire de leurs projets d'aménagement des projets humains, en utilisant le co-design et les outils de l'intelligence collective. Nous sommes les bonnes fées qui viennent mettre du lien et emmener les équipes dans des projets complexes, souvent mal perçus au départ.
Présentez-nous votre projet en prenant un RV téléphonique
ici !

Camille Rabineau - Comme on travaille - camille@commeontravaille.fr