profile

Camille Rabineau

Work & The City - Penser un bureau pour les femmes

Published over 1 year ago • 4 min read

Les femmes et le lieu de travail

Une dirigeante d'entreprise sur deux souhaite ne pas avoir d'enfant, selon les résultats sidérants d'une enquête de l'IFOP pour le magazine Elle : c'est substantiellement plus que la population générale. C'est dire si on est loin de l'harmonie pro perso tant rêvée. Être une femme, être mère, être bien dans son environnement de travail, est-ce possible ?

Cela dépasse de loin la question du bureau. Le travail au sens très large doit ici être considéré. Toutefois, beaucoup peut être fait pour mieux prendre en compte le point de vue des femmes dans l'aménagement de l'espace de travail, et ainsi oeuvrer à l'égalité professionnelle.

Merci à nos complices de Issence de nous avoir soufflé le thème de cette édition de Work and the City :-)

Travail et santé des femmes : un sujet balbutiant

Quand on pense femmes et lieu de travail, on pense rapidement à la salle d'allaitement, dont le code du travail prévoit qu'à partir de 100 salariés, "l'inspection du travail peut mettre en demeure l'entreprise de la mettre en place". Si la pratique semble parfois considérée comme désuète (à lire ce que doit comporter une telle salle, c'est une véritable mini-crèche qu'il faut mettre en place), le sujet revient inévitablement lors des ateliers de co-design que nous animons avec les salariés, et c'est bon signe. Celui que les femmes revenant de congé maternité ont toute leur place dans l'entreprise et que c'est bien à l'entreprise de faire de la place à leurs besoins.

Les tout nouveaux congés menstruels, de même que la mise à disposition gratuite de protections périodiques pour les salariées, font aussi partie de ce mouvement qui consiste à porter au devant de la scène la santé des femmes et à bien décider que cette dernière ne doit être en aucun cas un obstacle à leur travail.

Autre problématique spécifique aux femmes, la ménopause, un sujet passé sous silence qui impacte pourtant nettement la qualité de vie au travail des femmes, comme le révèle ce passionnant article. Il cite une enquête américaine récente, selon laquelle près d'une active sur deux à l'âge de la ménopause affirmerait privilégier le travail à distance en raisons des symptômes subis.

Espace de travail et charge maternelle

Il y a bien d'autres actions que l'on peut mener sur l'environnement de travail pour prendre en compte la réalité des femmes. Alors que la charge domestique est encore inégalement répartie entre hommes et femmes, et que la période de télétravail forcé a pu avoir un effet de retour en arrière en la matière, développer des solutions dans les bureaux et lieux de travail pour permettre aux salariés de gérer discrètement et sans culpabiliser leurs questions personnelles (l'appel impromptu de l'école, le rendez-vous chez le pédiatre, la finalisation du dossier d'inscription au basket) est un vrai coup de pouce. Alcôves, cabines téléphoniques, rideaux ou claustras qui organisent des recoins, les solutions sont multiples, même en environnement ouvert.

Travailler sur la réduction des réunions et appels va aussi dans ce sens : comment les parents peuvent-ils éviter d'être tiraillés entre leurs obligations si leurs journées ne sont que tunnel de connexion ? Le format de 45 minutes, de plus en plus plébiscité, est une réponse judicieuse qui laisse des plages disponibles pour traiter les urgences de tout ordre.

Où pleurer dans l'open space ?

La demande d'entreprise inclusive et d'égalité professionnelle portée par la société participe à l'émergence de nouveaux codes du leadership et de la valorisation, pour tous les actifs, de traits de caractères hier attribués aux femmes. La prise en compte des émotions, la plus grande place au corps, l'attention aux autres ou "care" en font partie...même si derrière les beaux discours la route est encore longue (je vous invite à lire cet article très sérieux et très explicite, comme les américains savent le faire, sur le sujet des passages aux toilettes sur le lieu de travail)

Pauline Rochart développe d'ailleurs dans un récent article fouillé la manière dont le leadership masculin s'adapte à cette exigence...pour mieux prédominer. Se faisant l'écho des travaux de la sociologue Haude Rivoal, elle met en garde contre les travers de ces nouveaux codes, moins brutaux, se référant à la résilience et l'intelligence émotionnelle, qui, adoptés par les hommes, ne seraient tout compte fait qu'un moyen de perpétuer leur mainmise sur les postes à responsabilité dans le monde du travail.

Du coté de Comme on travaille...

💻 Nous avons eu le plaisir d'être interviewées pour une série de quatre podcasts pour le journal 20 minutes, consacrés au travail hybride et à ses charmes. Entourées d'un superbe panel d'experts comme Jean-Laurent Cassely ou Laetitia Vitaud, nous y avons livré nos plus belles anecdotes, ou quand l'hybride nous fait marcher sur la tête !

💐 Inversion des rôles, puisque dans notre dernier article pour Welcome to the Jungle, Camille Rabineau interviewe une architecte d'intérieur pour discuter le sujet de la transcription d'une marque dans l'espace. Une discussion qui s'est révélée pleine de surprises !

🤗 C'était un moment d'émotion : la semaine dernière, nous avons animé des ateliers de retours d'expérience suite à l'emménagement des salariés d'Atos Grenoble sur leur nouveau campus Iseran. Trois ans que nous accompagnons ce projet, un projet qui a grandi au rythme du Covid ! Les photos de ce magnifique site auquel nous avons apporté notre pierre illustrent cette lettre.

Camille Rabineau & l'équipe de Comme on travaille

Nous sommes Comme on Travaille, consultantes et facilitatrices spécialistes des nouveaux modes & espaces de travail. Nous accompagnons les entreprises déterminées à faire de leurs projets d'aménagement des projets humains, en utilisant le co-design et les outils de l'intelligence collective. Nous sommes les bonnes fées qui viennent mettre du lien et emmener les équipes dans des projets complexes, souvent mal perçus au départ.
Présentez-nous votre projet en prenant un RV téléphonique
ici !

Camille Rabineau - Comme on travaille - camille@commeontravaille.fr

Camille Rabineau

Camille Rabineau fondatrice de Comme on travaille

Urbaniste, experte des nouveaux espaces de travail, je partage dans ma newsletter Work & the City des perspectives sur l'évolution du bureau, des modes de travail et leurs impacts sur la ville.

Read more from Camille Rabineau

Bureau et futur, une histoire d'amour À quoi ressemblera le bureau dans dix ans ? C'était le thème de la dernière étude Paris Workplace 2023. Les 1300 répondants y prolongent une longue tradition de projections futuristes autour du bureau, entre hologrammes en réunion, commande vocale et remplacement des jobs par l'IA. Le bureau et le futur, c'est une histoire d'amour, comme en attestent les articles à n'en plus finir sur le "bureau de demain". Films, séries, articles et romans se sont aussi...

2 months ago • 5 min read

Accompagner le changement, est-ce vraiment possible ? "Tant qu'on ne l'a pas expérimenté, on ne peut pas se rendre compte" : tels sont les mots d'un de nos clients, le PDG d'une belle entreprise française, à propos des déménagements de bureau. Chez Comme on travaille, notre métier est pourtant d'adoucir le vécu des salariés confrontés à ces opérations en les écoutant, en les impliquant et en les faisant co-concevoir au maximum leurs futurs espaces. Nous déployons une myriade d'actions, avec...

4 months ago • 5 min read

Qu'est-ce qui cloche avec WeWork ? Comme chaque année, ou presque, la rentrée 2023 nous aura alertés sur la mort annoncée de WeWork. WeWork, une aventure "bigger than life" (Apple ne s'y est pas trompé avec sa série "WeCrashed") : un fondateur mi-charismatique, mi-fou, une communautés de clients adeptes, un développement fulgurant à grand renfort de millions, un produit, le bureau, qui s'il n'est que peu technologique, parle à tout le monde, et se révèle particulièrement photogénique pour peu...

5 months ago • 6 min read
Share this post