profile

Hi! I'm a Creator.

Work & The City - Les GAFAM donnent le la des mutations du bureau

published11 months ago
5 min read

CE QU'IL NE FALLAIT PAS MANQUER PAR WORK & THE CITY

LES GAFAM : OÙ EN SONT-ILS AVEC LE BUREAU ?

Chers lecteurs, nous espérons que cette lettre vous trouve en forme ! Idéalisés, imités, moqués : dans cette édition, nous vous proposons une sélection d'articles sur les bureaux à la sauce Silicon Valley et sur leur statut de précurseurs en la matière. Si Work & the City vous plaît, parlez en autour de vous ! Et si vous n'êtes pas encore abonné, ne loupez pas la prochaine, pour s'abonner cela se passe ici.

LES GAFAM DONNENT LE LA DES MUTATIONS DU BUREAU

2.1 milliards de dollars : c’est ce que Google vient de payer pour l'acquisition de son immeuble de Manhattan. En devenant propriétaire de ses bureaux de John Terminal’s dans le quartier de Hudson Square, l’entreprise va faire de son campus new yorkais un lieu agrandi, encore plus innovant.

De fait, depuis longtemps, les géants des technologies investissent massivement dans leurs bureaux. Ces espaces hors normes sont pour eux une clé qui les fera attirer et retenir les meilleurs talents.

L'histoire des bureaux façon Silicon Valley

🏢 L’ouvrage culte « Cubed, a secret History of the Workplace» de Nikil Saval nous fait revenir aux origines du bureau façon Silicon Valley. Dans le chapitre Work of the future, l'auteur démontre comment ces entreprises se sont appliquées à façonner leur propre culture du travail. Au berceau de la vallée, les travailleurs n’étaient d'ailleurs pas seulement motivés par l’argent mais par cette atmosphère où dominait un grand sentiment de liberté, un état d'esprit reflété dans les infrastructures innovantes de ces entreprises, leurs espaces de collaboration luxuriants, leurs aires de jeux et de détente devenus célèbres.

Du campus all inclusive au healthy office

🚀 À Cupertino en Californie, l’Apple Park est une forteresse. Le siège créé par Foster+Partners est l'un des derniers projets du fondateur Steve Jobs. Avec sa forme circulaire et ses 1.6 kilomètres de diamètre pour 260 000 mètres carrés de bureaux et 12.000 salariés, le bâtiment rassemble 9 opens spaces pensés comme des lieux de rencontre et d’échanges.

🌍 De son côté, c'est en 2015 que Facebook a inauguré ce qui se veut le plus grand open space du monde. Facebook s'est offert une figure de proue de l'architecture, Franck Gehry, pour créer un espace d'un seul tenant de 430.000 mètres carrés : le MK20. Un bâtiment en phase avec la culture d'innovation ouverte de l'entreprise où la transparence est de mise avec une absence totale de cloisonnement.

👨 Cette obsession du bureau sans barrières tourné vers la collaboration (développée dans cette excellente série sur la sérendipité à laquelle Comme on travaille a pu participer) atteint son paroxysme depuis la pandémie. Avec le télétravail, certaines entreprises siliconiennes prennent le parti de bannir le travail individuel du bureau. Ainsi de Dropbox, qui renomme ses sites "studios" : des espaces 100% dédiés à la collaboration. L'entreprise auto-déclarée « Virtual First » est formelle : c'est au café que vous devrez traiter vos emails et tâches individuelles.

🧘🏻 Pionnier entre tous en ce qui concerne l'esprit campus au bureau, Google marque pourtant un pas de recul avec cet état d'esprit depuis la pandémie. Ses dirigeants promeuvent un bureau tourné vers la recherche d'un équilibre de vie et la santé...toujours teinté de technologie. Jugez-en plutôt ces nouvelles salles de méditation : ces salles anti-lumineuses offrent des coussins moelleux depuis lesquels observer les plafonds, bleus, violets, rouges aux allures hypnotiques. Des cocons qui avaient vu le jour en 2017 et dont la pertinence a été renforcée suite à la pandémie.

Un modèle qui a fait des émules dans le monde

🇫🇷 Ailleurs dans le monde, l’inspiration californienne n'a pourtant pas fini d'inspirer. Exemple avec l’agence digitale française Webqam et son espace de 1000 m², le Webquamplex. Pour la conception de ses bureaux, le fondateur revendique s’être inspiré directement de ses voyages aux États-Unis, un état d'esprit qui l'aura suivi... jusqu'à Saint-Etienne, où est situé ce site.

La tour vide, allégorie des limites du modèle

🌆 Si les grandes entreprises de la tech dépensent toujours autant pour leurs bureaux, depuis la pandémie, elles peinent à en refaire le point d'attraction d'autrefois. Cet intéressant recensement des cadres de télétravail mis en place montre qu'entre renonciation totale au bureau et croyance dur comme fer en sa pertinence, la tech se cherche ! En attendant, les tours vides renvoient une image ternie de ce milieu qui a tant fasciné.

👨‍🔬 Pour le journaliste David Rottman, la pandémie a bien mis fin au mythe californien. La vallée s'est montrée incapable de répondre à la crise. Comment se fait-il qu’elle n'ait pas pu participé à fabriquer des médicaments, à fournir des produits de première nécessité ?

Car si le savoir-faire et toute l'intelligence captée par la Silicon Valley ne peuvent pas se mettre au service des grands enjeux de l'humanité au 21ème siècle, le modèle tant fantasmé pourrait bien se révéler un gigantesque écran de fumée.

Nous avons repéré aussi…

🏭 Pour Comme on travaille, impossible de traiter du Futur du travail sans un regard lucide sur le travail d'aujourd'hui. Cela fait longtemps que nous suivons les travaux de Mathieu Lépine, un professeur d'histoire-géographie lancé dans un travail de mémoire autour des personnes décédées au travail. Il raconte sa démarche dans cet épisode poignant des Pieds sur terre.

✏️ Rayon.so : en voilà une start-up qui va révolutionner notre domaine d'activité ! Rayon, dont le fondateur a déjà fait bouger le monde de la promotion immobilière avec Habx, se lance dans une nouvelle mission : démocratiser la production de plans avec un logiciel SAS accessible à tous. Autant vous dire que nous suivons son lancement de près et, nous sommes sûre que cela va vous plaire !

​Du côté de Comme on travaille !

🎤 Nous n'oublions pas de vous donner quelques nouvelles, comme notre dernière interview chez Vocation, un podcast qui répond aux interrogations des jeunes qui abordent la vie professionnelle. Camille y revient sur les méandres de son parcours et sur ce que veut dire pour elle de s'épanouir au travail !

🎉 Enfin, nous avons célébré le fait d'être 3 et d'avoir désormais nos premiers bureaux, un cocon à notre image en plein coeur du Silicon Sentier (puisque c'est le thème du jour !). Faites-nous signe et passez-nous voir !

À très vite !

Camille, Cindy & Maëva de Comme on travaille

Je suis Camille Rabineau, consultante et facilitatrice spécialiste des nouveaux modes & espaces de travail. Avec Comme on travaille, j'accompagne les entreprises déterminées à faire de leurs projets d'aménagement des projets humains, en utilisant le co-design et les outils de l'intelligence collective. Je suis la bonne fée qui vient mettre du lien et emmène les équipes dans des projets complexes et souvent mal perçus au départ !
Présentez-moi votre projet en prenant un RV téléphonique avec moi
ici !

Camille Rabineau - Comme on travaille - camille@commeontravaille.fr